19 mars 2020

Labellisation d'un bâtiment à usages multiples !

Certification de bâtiments dont l’usage du rez de chaussé diffère des étages supérieurs. 

Certification de bâtiments dont l’usage du rez de chaussé diffère des étages supérieurs. 

Pour les standards énergétiques du Passive House Institute (PHI), l’ensemble du volume chauffé d’un bâtiment, incluant tous les étages et locaux à ces étages, est généralement pris en compte pour la certification. Les types d’exploitations prévus (résidentiel, bureaux, etc.) sont pris en considération dans le bilan thermique/énergétique. Un type de bâtiment très commun a des utilisations homogène, standard de ses étages supérieurs (la plupart du temps résidentiel ou bureaux), alors que les zones commerciales du rez de chaussées peuvent être utilisés de manière bien plus variée en fonction de la volonté du propriétaire, comme par exemple des supermarchés, des restaurants, des boulangeries, des pharmacies, des garages automobiles, un cordonnier (mouais), une garderie, etc. L’usage du rez-de-chaussée est souvent inconnu lorsque la conception du bâtiment est faite. Les options pour mener à bien une certification passive dans ces conditions sont décrites dans le tableau qui suit. Si jamais votre configuration n’est pas décrite dans le tableau, n’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails. 

Tableau des différentes options de certifications pour un bâtiment avec un RDC a usage commercial. Pour toutes les variantes, on part du postulat que les étages supérieurs sont de niveau Passif/EnerPhit : 


Cas 3 RDC avec enveloppe passive mais sans système de ventilation : 

a) La certification s’appliquera uniquement aux étages supérieurs (sans le RDC). Cela sera mentionné clairement dans le certificat.  

b) Les étages supérieurs doivent répondre aux critères des bâtiments passifs (vérification avec le PHPP). Le plafond entre le RDC et le premier étage forme la frontière basse de la certification et est considéré comme adiabatique. Dans la cage d’escalier, la frontière peut aussi se situer au niveau du plafond RDC même s’il existe un espace ventilé entre les deux (l’isolation n’a pas à se prolonger jusqu’au sol de la cage d’escalier).

c) De plus, un calcul PHPP indépendant sera fait pour le RDC, avec une valeur standard d’Apports internes de 3.5W/m², un renouvellement d’air a 0.4 vol/h et un rendement d’échangeur de double flux similaire à celui des étages supérieurs. La moyenne pondérée par les surfaces des deux PHPP (PHPP RDC et PHPP étages) pour les critères de besoin de chauffage et de refroidissement, doit impérativement correspondre aux exigences des critères des bâtiments Passifs. 

d) Les prérequis en matière d’étanchéité à l’air s’appliquent à l’ensemble du bâtiment, RDC inclus.

e) Le système de chauffage du RDC doit être dimensionné de manière adéquate afin d’assurer des températures confortables même dans le cas de figure ou le RDC est inoccupé et non chauffé. Si de longues périodes de temps pendant lesquelles le RDC devait rester non chauffé ne peuvent être évités (inoccupé/Atelier etc), alors le plafond du RDC devra être bien isolé de manière à ce que l’usage du RDC n’ait pas d’impact sur le confort des occupants, ni sur l’intégrité de la structure des étages supérieurs. En outre les couts liés au chauffage du RDC ne doivent pas excéder de manière trop importante ceux des étages supérieurs. 

f) L’acheteur/locataire potentiel devra être conseillé de viser les critères du Passif concernant l’efficacité de la ventilation, des équipements électriques (vérification avec le PHPP sur l’ensemble du bâtiment), et dans ce cas ou tous les critères sont respectés, le certificat peut être étendu à tout le bâtiment avec l’aval du certificateur. 


Cas 4 (a+b) : RDC avec une protection thermique standard car l’usage de cette zone reste encore inconnu ou alors dû à des paramètres non-négociables connus des futurs occupants

a) La certification ne peut être appliqué qu’aux étages supérieurs (sans le RDC). Ce sera explicité clairement dans le certificat.

b) Les étages supérieurs en eux même doit satisfaire aux exigences du Passif (vérification PHPP). Il doit y avoir une frontière clairement définie entre les deux zones, qui représente simultanément la limité de l’enveloppe thermique et de l’enveloppe étanche. Au regard des pertes thermiques, le plafond RDC et les murs en direction d’une zone du RDC sont considéré comme adiabatique dans le PHPP.

c) Le critère de perméabilité a l’air ne s’applique qu’aux étages supérieurs (sans le RDC). 

d) Une (ébauche) de plan sera préparée pour le RDC avec lequel il sera possible d’atteindre les critères du standard Passif pour le bâtiment entier. Le respect de ces critères sera vérifié avec une variante PHPP correspondante. La position de l’enveloppe étanche et de l’enveloppe thermique avec le principe de leurs connexions aux étages supérieurs devra être à minima précisé. Aucun détail de construction et d’organisation de la construction ne sera demandé. 

e) Le système de chauffage du RDC doit être dimensionné de manière adéquate afin d’assurer des températures confortables même dans le cas de figure ou le RDC est inoccupé et non chauffé. Si de longues périodes de temps pendant lesquelles le RDC devait rester non chauffé ne peuvent être évités (inoccupé/Atelier etc.), alors le plafond du RDC devra être bien isolé de manière à ce que l’usage du RDC n’ait pas d’impact sur le confort des occupants, ni sur l’intégrité de la structure des étages supérieurs. En outre les couts liés au chauffage du RDC ne doivent pas excéder de manière trop importante ceux des étages supérieurs. 

f) L’acheteur/locataire potentiel devra être conseillé de viser les critères du Passif concernant l’efficacité de la ventilation, des équipements électriques (vérification avec le PHPP sur l’ensemble du bâtiment), et dans ce cas ou tous les critères sont respectés, le certificat peut être étendu à tout le bâtiment avec l’aval du certificateur. 

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

certification@propassif.fr  

01.45.08.13.35 

Restez connectés !

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !